C’était la deuxième Coupe du monde UCI à Val Di Sole

C’était la deuxième Coupe du monde UCI à Val Di Sole

Cyclo-cross  17/12/2022

Samedi 17 décembre 2022, le peloton de cyclo-cross s'est dirigé vers le cadre magnifique de Val di Sole. Puck Pieterse et Michael Vanthourenhout ont prouvé qu'ils avaient les meilleures compétences en matière de neige et ont remporté la victoire après un solo impressionant.

ÉLITE FEMMES

Un jolis tapis de neige blanche : ce n’est pas si courant pendant la saison de cyclo-cross, à part à Val di Sole. Les coureuses ont pu y montrer toute l’étendue de leur talent ce samedi. Solide techniquement, Pieterse s’est imposée au terme d’un magnifique solo. 

 La championne d’Italie Silvia Persico a fait honneur à son maillot en pénétrant la première sur le circuit enneigé. Dès le virage suivant, elle glissa cependant en compagnie de Puck Pieterse, gênant également la leader du classement de la Coupe du Monde Fem van Empel.

Très forte techniquement, Ceylin Alvarado put ainsi se forger une belle avance sur la première poursuivante Marie Schreiber. Moins chanceuse, Van Empel fut condamnée à la poursuite.

Alvarado n’attendit évidemment pas et boucla le premier tour sans commettre la moindre erreur, avec une belle avance sur ses poursuivantes Pieterse et Persico. Le duo parvint à combler l’écart à l’entame du deuxième tour. Manon Bakker suivait en quatrième position, à dix secondes. La jeune Pieterse prit alors les choses en main.

À l’arrière, Van Empel heurta lourdement un poteau. La Néerlandaise resta au sol et ne put reprendre la course. Elle fut ensuite emmenée vers le poste de secours sur une civière.

 

 

 

Alvarado commit finalement quelques erreurs et glissa dans la neige, tout comme Persico quelques secondes plus tard, ce qui permit à Pieterse de prendre le large. Mais elle commit à son tour une erreur et glissa, ce qui n’eut toutefois aucune incidence sur son avance, qui était de 16 secondes à l’entame du troisième tour. Alvarado et Persico étaient alors toutes deux à sa poursuite, mais il fut rapidement clair qu’Alvarado était la plus forte techniquement, et après une nouvelle chute de Persico, elle put prendre définitivement le dessus sur l’Italienne.

Persico cumula ensuite les erreurs. Solide, Manon Bakker figurait alors en quatrième position et semblait bien partie pour obtenir son meilleur résultat de la saison. Mais après les chutes successives de Persico, elle put commencer à entrevoir la troisième place, ce qui nous offrit un duel haletant dans le dernier tour.

Pieterse ne commit plus aucune erreur et s’impose finalement dans la neige italienne. Alvarado termine deuxième et Bakker troisième, après une nouvelle chute de Persico dans le dernier virage. Malgré son abandon, la championne d’Europe Van Empel reste leader du classement général avec une avance confortable.

Puck Pieterse
Puck Pieterse

ÉLITE HOMMES

La neige et la glace nous ont offert un magnifique spectacle ce samedi à Val di Sole. Ces conditions exceptionnelles ont visiblement donné des ailes au champion d’Europe Vanthourenhout, qui nous a gratifiés d’un somptueux solo. Le jeune Belge Vandeputte et le Suisse Kuhn étaient tout aussi ravis de leurs deuxième et troisième places. 

C’est le Suisse Kevin Kuhn qui prit le meilleur départ dans la neige de Val di Sole. Derrière lui : le Belge Niels Vandeputte et le champion d’Europe Michael Vanthourenhout. Mathieu van der Poel prit quant à lui un moins bon départ et fut condamné à la poursuite, une mission délicate sur ce sol glissant où il était impossible de rouler à pleine puissance.

Rapidement, un groupe de tête composé de cinq coureurs (Iserbyt, Vanthourenhout, Kuhn, Vandeputte et Sweeck) se forma. Kuhn maintint la pression, avant que Vandeputte et Vanthourenhout ne passent à l’offensive. Derrière, Van der Poel ne prit aucun risque et ne chercha pas à rejoindre l’avant de la course.

 

 

Dans le quatrième tour, Vanthourenhout sentit le moment venu et tenta de se débarrasser de Vandeputte. Le jeune Belge ne put répondre à l’accélération du champion d’Europe et dut le laisser partir. Derrière, la bataille fit rage pour la troisième place entre Iserbyt, Sweeck et les deux Suisses Kuhn et Rüegg.

En raison de problèmes de chaîne, Iserbyt dut interrompre sa course, ce qui permit au leader du classement général Sweeck et à Kuhn de se livrer un duel pour la troisième place. Et dans le cinquième tour, Vandeputte fut victime d’une crevaison, de sorte que Sweeck et Kuhn revinrent à seulement huit secondes de la deuxième place. Derrière, Iserbyt fit une lourde chute. Comme sa compatriote Van Empel, il fut emmené sur civière.

Dans le dernier tour, Kuhn parvint à distancer Sweeck, qui fêtait ses 29 ans ce samedi, mais celui-ci répliqua. À l’avant, Vanthourenhout n’en eut cure. Il s’impose finalement au terme d’un magnifique solo. Vandeputte termine deuxième. Visiblement très heureux, c’est en wheeling qu’il franchit la ligne d’arrivée. Aux anges lui aussi, Kuhn termine troisième.

Le doublé pour Eli Iserbyt à Middelkerke
En savoir plus | Le doublé pour Eli Iserbyt à Middelkerke
Brand intouchable, Alvarado remporte le classement général du Telenet Superprestige
En savoir plus | Brand intouchable, Alvarado remporte le classement général du Telenet Superprestige
Van der Poel s’envole dans l’avant-dernier tour à Hoogerheide
En savoir plus | Van der Poel s’envole dans l’avant-dernier tour à Hoogerheide
Van Empel met les points sur les i à Hoogerheide
En savoir plus | Van Empel met les points sur les i à Hoogerheide