retour à la liste

Ypres s’offre la ligne de départ de Gent-Wevelgem in Flanders Fields

5 September 2019

Emmily Talpe, bourgmestre de la Ville d’Ypres : « Nous sommes particulièrement fiers de cette collaboration. Le fait qu’un événement sportif d’une telle ampleur prenne ses quartiers à Ypres peut faire la différence en termes de rayonnement. Cela place à nouveau Ypres sur la carte internationale dans la foulée des récentes commémorations de la Première Guerre mondiale, sans cette course suscite une grande attention des médias. C’est pour nous une occasion en or : après le départ de l’étape du Tour de France en 2014, nous accueillons à nouveau un événement sportif de prestige. La Ville d’Ypres entend donc mettre cette collaboration à profit pour s’imposer davantage en tant que ville sportive, hôte d’événements majeurs. »

Une collaboration renforcée !

Pour Gent-Wevelgem in Flanders Fields, l’installation de la ligne de départ à Ypres s’apparente à un « retour à la maison ». De 1945 à 1991, la course passait systématiquement par Ypres. L’organisation a renoué avec cette tradition en 2013.

La collaboration entre Gand-Wevelgem et la Ville d’Ypres ne date d’ailleurs pas d’hier. En 2016, la ville, le Koninklijke Ieperse Wielerclub et le Koninklijke Wielerclub de Sasspurters Boezinge avaient déjà conclu un partenariat avec Gand-Wevelgem. Depuis quatre éditions, Ypres est le point de départ de trois des sept courses qui se déroulent le dernier dimanche de mars : Femmes Élites, U23 Hommes Espoirs (Gent-Wevelgem Kattekoers) et U19 Hommes Juniors (Gent-Wevelgem GP André Noyelle). Trois variantes « jeunes » de Gand-Wevelgem sont également disputées dans l’entité de Boezinge (U19 et U17 Femmes, ainsi que la « Katjeskoers » U17 Hommes).

En 2020, le départ officieux de la course Hommes Élites sera donné sur la majestueuse Grand-Place, entourée par la Porte de Menin et la cathédrale Saint-Martin et ombragée par les Halles aux draps et leur beffroi (patrimoine mondial de l’UNESCO). Les coureurs quitteront Ypres par la Porte de Menin.

Ypres, partenaire de Gand-Wevelgem

Le nouveau conseil communal a d’emblée témoigné son intérêt à l’idée de donner le coup d’envoi de l’épreuve Hommes Élites sur cette place historique d’Ypres. Les négociations ont débouché sur un accord de collaboration pour les six prochaines années.

La ville estime que les retombées économiques seront considérables. De très nombreux amateurs de cyclisme se rendront à Ypres le dernier week-end de mars pour assister au départ de Gand-Wevelgem. L’infrastructure pour héberger les équipes professionnelles est déjà disponible. La ville offre aussi des motivations supplémentaires sur le plan touristique : promotion active d’un city-trip varié, promotion continue du circuit cyclotouriste balisé permanent « Gent-Wevelgem in Flanders Fields » avec un détour par Ypres, incitation au tourisme de séjour au moment de la course afin d’atteindre une occupation maximale dans les hôtels… La Ville d’Ypres souhaite d’ailleurs en faire un événement de plusieurs jours, un événement social proposant une multitude d’activités et impliquant les associations locales, les restaurateurs, les hôteliers… les Yprois, tout simplement.

Emmily Talpe, bourgmestre de la Ville d’Ypres : « La Ville d’Ypres et Gand-Wevelgem ont conclu un contrat d’une durée de six ans (2020-2025). En raison de l’annulation de la Great War Remembrance Race, les finances nous ont permis d’organiser le départ de Gand-Wevelgem ici, en plus du passage de la course. Un atout non négligeable : nous garantissons ainsi l’avenir de la Kattekoers, du GP André Noyelle et des autres courses à Boezinge (Koninklijke Yperse Wielerclub et Sasspurters Boezinge). Ces compétitions sont inscrites dans l’ADN de notre ville et constituent un pilier essentiel dans la vie associative.

La Ville d’Ypres n’en est d’ailleurs pas à sa première expérience dans l’organisation de grands événements : une étape du Tour de France en 2014, le Rallye annuel, le Kattenstoet, le Gevleugelde Stad, un palmarès impressionnant de commémorations de la Première Guerre mondiale, en présence de nombreux leaders mondiaux… Même la BBC est venue diffuser en direct toute une journée depuis notre Grote Markt. Nous sommes donc prêts ! »

 

 

L’ADN de Gand-Wevelgem, une course à travers l’histoire

Le parcours de Gent-Wevelgem in Flanders Fields se compose de quatre grands secteurs.

La plaine sans fin des Moëres, l’impitoyable mont Kemmel, les Plugstreets historiques et cette longue ligne droite entre Ypres et Wevelgem, le tout en flirtant continuellement avec la ligne de front d’il y a cent ans.

Le long des nombreux cimetières, devant et au travers de monuments, la course sillonne l’ancien paysage de guerre. Ce n’est pas pour rien que Gand-Wevelgem porte le sous-titre « in Flanders Fields ».

En prévoyant non seulement un passage, mais aussi le départ de la course Hommes Élites à Ypres, l’organisation renforce encore davantage son identité.

En tant qu’incontournable de la célèbre série des Flanders Classics, Gent-Wevelgem in Flanders Fields rend hommage aux victimes et aux héros de la Première Guerre mondiale. Elle évoque les quelque 600 000 hommes tombés dans notre pays, pour notre pays. Chacune des 425 000 sépultures de la région du front s’accompagne d’une histoire, une histoire que la course veut continuer à raconter, rappeler et respecter. Un hommage à ceux qui ont lutté et péri sur le champ de bataille des Flanders Fields.

Gand-Wevelgem se veut, tout comme la Ville d’Ypres, un symbole de paix. Un appel aux nations pour qu’elles ne s’affrontent plus que dans le sport, un sport qui unit les peuples.

Gand-Wevelgem et l’avenir du cyclisme
Nulle part ailleurs une organisation ne propose 7 courses du plus haut niveau sur une seule journée. Cela reste du jamais vu.

7 catégories : jeunes et professionnels, hommes et femmes… et les 7 gagnants réunis sur le podium, à Wevelgem.

Les enfants de tous les âges, les cyclotouristes et les passionnés de cyclisme ne restent pas non plus sur leur faim durant le week-end de Gand-Wevelgem.

Gent-Wevelgem in Flanders Fields entend ainsi apporter son pavé à l’édifice du cyclisme et contribuer au développement de la discipline sous toutes ses formes.

Merci Deinze !

L’organisation de Gand-Wevelgem tient également à remercier expressément la Ville de Deinze pour sa collaboration sans faille au cours des 17 dernières éditions précédentes.

Related news