retour à la liste

Parcours adapté se concentre encore plus sur sprinteurs

22 January 2020

Aujourd’hui, le parcours du Grand Prix de l’Escaut vient d’être présenté à Terneuzen, où la 108e édition démarrera le mercredi 8 avril. Grace a quelques modifications, le parcours va les sprinteurs encore plus comme un gant. En outre, l’épreuve retourne vers l’âme du Grand Prix de l’Escaut, le championnat du monde officieux pour sprinteurs. 

Après deux éditions couronnées de succès, le Grand Prix de l’Escaut démarrera déjà pour la troisième fois à Terneuzen, à l’autre côté de la frontière. A 12h15, les coureurs entament leur course de 200 kilomètres vers Schoten sur la place de la mairie, au grand plaisir du Jack Begijn, conseiller municipal des Sport de la commune de Terneuzen : « Nous sommes très fiers que le départ de la plus vieille classique du printemps flamand se situe de nouveau ici à Terneuzen.  Encore plus spécial est l’addition d’un tour local à Terneuzen. Cela signifie un passage additionnel sur la ligne de départ sur le Boulevard de l’Escaut, après quoi la lutte commence. Nous nous attendons de saluer à nouveau beaucoup de supporters de cyclisme flamands et néerlandais à Terneuzen ! »

Tunnel de l’Escaut occidental

Le départ officiel se situe, contrairement aux années passées, avant le tunnel de l’Escaut occidental, qui donne une nouvelle touche à l’épreuve. Ce passage par le tunnel de l’Escaut occidental emmène les coureurs en Zuid-Beveland. Là, ils rencontrent surtout des routes larges et des digues dans les polders, où le vent peut être décisif pour le déroulement de la course, comme l’année passée.

Cette année, le trajet à travers la Zélande compte 100 kilomètres et cela signifie que la compétition est répartie moitié-moitié entre territoire néerlandais et territoire belge. Député de la Zélande, Jo-Annes de Bat, est fier d’accueillir à nouveau le peloton du Grand Prix de l’Escaut : « Une course le long les rives de l’Escaut entre l’eau et la terre. Les kilomètres magnifiques sur le territoire zélandais certainement défieront les coureurs. Je l’attends avec beaucoup d’impatience ! » Par Goes, Yerseke et Ossendrecht, le peloton se dirige vers Putte-Kapellen où ils passeront la frontière et continueront en direction de Schoten.

Finale classique

Quand le peloton arrive une première fois à la ligne d’arrivée, trois tours locaux de 17,4 kilomètres dans et autour de Schoten attendent les coureurs. Le circuit local reste inchangé et donc chaque tour le peloton rencontre à nouveau les pavés de la Broekstraat à Wijnegem. A la fin du troisième tour local, le peloton se prépare pour le championnat du monde annuel officieux pour sprinteurs au printemps.

Vers 17h15 nous saurons si Fabio Jakobsen aura les jambes les plus rapides pour une troisième fois. Maire Maarten De Veuster déjà fait savoir que Schoten accueillera le peloton à bras ouverts : « Le Grand Prix de l’Escaut est une fête de cyclisme que tous les habitants de Schoten attendent avec impatience. En plus, nous sommes tous ravis que le Grand Prix de l’Escaut restera à Schoten pour les six prochaines éditions. »

 

Photo: (c) Sigfrid Eggers