retour à la liste

A nouveau pour Quick-Step Floors: Fabio Jakobsen sprinte à la victoire à Schoten

5 April 2018

Pour la première fois dans l'histoire du Scheldeprijs, la compétition a franchi les frontières nationales. Le départ a été donné à le néerlandais Terneuzen, où de nombreux curieux Néerlandais et une grande foule de fans belges ont fait connaissance avec la ville sur le Westerschelde. Les premières heures de la course devraient donner un spectacle avec plus de 100 km dans la province de Zélande, où le vent est toujours là. 

Après une agréable présentation d'équipe sur la Grande Place de Terneuzen et le coup de départ, il était enfin temps pour la course. Une première tentative de vol de la journée, y compris Lars Bak, Jan-Willem Van Schip et Kenneth Van Rooy, s'est révélée être rien. Malgré le vent, les coureurs avaient une haute vitesse. Les coéquipiers de Kittel ont essayé de déchirer le peloton pendant les premières heures de la course, mais cela n'a pas vraiment fonctionné. Le vol définitif de la journée a reçu le feu vert un peu plus tard: Jonas Rickaert (Sport Vlaanderen-Baloise), Jan-Willem Van Schip (Roompot), Sean De Bie (Veranda's Willems), Guillaume Van Keirsbulck (Wanty Groupe-Gobert) et Alexander Cataford (United Healthcare) ont reçu une avance de 3,5 minutes sur le peloton.

Démare, Groenewegen et Kittel ne combattent pas pour la victoire

Pendant ce temps, le peloton derrière le groupe de tête était brisé en deux. Un deuxième groupe de coureurs a ignoré les barrières d'un passage à niveau à Krabbendijke, aux Pays-Bas. Ils ont été irrévocablement disqualifiés par le jury de la course. Parmi les disqualifiés quelques noms d'un grand calibre: Arnaud Démare, Dylan Groenewegen, Davide Martinelli et Tony Martin. Ainsi, Marcel Kittel semblait obtenir une grande chance pour une sixième victoire à Schoten. Pour l'Allemand, qui a échangé Quick-Step pour Katusha-Alpecin à la mi-saison, c'était une histoire différente.

À dix kilomètres de l'arrivée, Kittel a reçu un pneu crevé. Les coéquipiers Politt et Schmidt ont essayé de ramener l'Allemand dans le peloton, mais l'Allemand a bientôt vu la futilité de sa tentative. A ce moment-là, un peloton aminci venait de prendre Antoine Duschesne (Groupama-FDJ) et Owain Doull (Sky). Ils étaient échappés en entrant Anvers, mais avec une avance d'une minute et demie, ils n'avaient aucune chance contre le peloton.

"The Wolfpack" strikes again

Ainsi, à Schoten, il s'agirait de nouveau d'un sprint, mais sans les grands favoris Groenewegen, Kittel et Démare. Facile pour le 'wolfpack' de Quick-Step Floors. Iljo Keisse et Zdenek Stybar ont placé leur jeune coéquipier Fabio Jakobsen dans un siège et cela menait à la victoire, le numéro 25 déjà pour l'équipe de Patrick Lefevere. Pascal Ackermann (BORA-hansgrohe) et Chris Lawless ont terminé sur la photo d'arrivée et ont été récompensés par une place sur le podium. Mais les diamants étaient pour Fabio Jakobsen, 21 ans et maintenant l'un des talents supérieurs dans le peloton, un nom que nous allons certainement rencontrer à l'avenir sur la liste des honneurs du Scheldeprijs.

  • Photo News © Photo News
  • Photo News © Photo News
  • Photo News © Photo News
  • Photo News © Photo News