retour à la liste

Jakobsen imprenable pour la deuxième année consécutive

11 April 2019

Le Néerlandais Fabio Jakobsen (Deceuninck - Quick-Step) s’est de nouveau montré le plus fort à Schoten pour la deuxième année consécutive. Il a remporté le sprint massif devant l’Allemand Maximilian Walscheid (Team Sunweb) et le Britannique Christopher Lawless (Team Sky).

Pour la deuxième fois, le Grand Prix de l’Escaut s’est élancé depuis la ville néerlandaise de Terneuzen. Dès la présentation des équipes le matin, nous avions remarqué que le vent allait jouer un très grand rôle durant cette course. Les cassures se sont multipliées durant les premières heures de course.

Après moins de 10 kilomètres, Kenneth Vanbilsen et Tom Wirtgen ont lancé la première attaque. Derrière eux, le peloton se scindait en trois groupes, eux-mêmes encore divisés. À l’approche des villes de Goes et de Yerseke, un passage de témoin s’est opéré à l’avant de la course : Wirtgen et Vanbilsen ont laissé leurs places au régional de l’étape Brian van Goethem et à Dries De Bondt.

Peu de temps après, les sprinteurs Fabio Jakobsen, Alvaro Hodeg et le champion d’Allemagne Pascal Ackermann sont revenus dans le peloton après une chute, tandis que le quintuple vainqueur Marcel Kittel faisait face à plusieurs problèmes et qu’un premier groupe était lâché à l’arrière de la course. Ackermann et Jakobsen ont pu rapidement refaire leur retard, mais Jakobsen a dû subir une double peine, victime de plusieurs problèmes mécaniques. Il s’est alors mis en chasse en solo, et a réussi son coup.

Lorsque Van Goethem et De Bondt ont été repris après une heure en tête de la course, Kenneth Vanbilsen a de nouveau saisi sa chance. Il a tenté de partir en solitaire, mais De Bondt voulait absolument se montrer et l’a suivi. Derrière eux, le peloton s’est reformé. Hodeg et Kittel, entre autres, ont pu un peu respirer.

Vanbilsen et De Bondt ont été repris dans le premier des deux tours locaux dans la ville de Schoten. À 10 kilomètres de l’arrivée, Edvald Boasson Hagen a tenté une attaque sur les pavés de la Broekstraat, mais a dû rendre les armes 3 kilomètres avant la fin. Le sprint massif était donc inévitable. Pour la deuxième année consécutive, le Néerlandais Fabio Jakobsen (Deceuninck - Quick-Step) s’est montré le plus fort sur la ligne d’arrivée. L’Allemand Maximilian Walscheid et le Britannique Christopher Lawless (qui était déjà monté sur la plus petite marche du podium l’année dernière) se sont également illustrés à Schoten.

  • Photonews © Photonews
  • Photonews © Photonews