retour à la liste

KPMG partenaire principal de Flanders Classics Women 

18 February 2020

Le plan pluriannuel 

 

Flanders Classics et KPMG Belgique ont présenté leur toute nouvelle coopération dans le domaine du cyclisme féminin. Flanders Classics était à la recherche d’un partenaire principal pour son projet et l’a trouvé chez le fournisseur international de services d'audit et de conseil. Au siège social de KPMG un plan pluriannuel a été présenté sous le nom : Flanders Classics Women, closing the gap, avec lequel Flanders Classics veut continuer à professionnaliser le cyclisme féminin.    

Que Flanders Classics s’engage au cyclisme féminin n’est pas une nouveauté. Circuit Het Nieuwsblad est, comme chez les hommes, l’ouverture de la saison, avec déjà la 15e édition en 2020. De plus, Gand-Wevelgem in Flanders Fields et le Tour des Flandres, avec déjà sa 17e édition, font partie du Women’s WorldTour. Entre-temps A Travers les Flandres et La Flèche Brabançonne mettent le nombre total de courses sur 5. Néanmoins, il reste beaucoup de potentiel pour professionnaliser le cyclisme féminin, voilà pourquoi maintenant Flanders Classics et KPMG unissent leurs forces.

Tomas Van Den Spiegel, CEO de Flanders Classics explique : « Chez Flanders Classics nous avons toujours essayé de prendre l’initiative dans le domaine du cyclisme féminin. Nous pensons qu’il est temps d’encore faire un effort supplémentaire. Le cyclisme féminin se porte déjà bien, mais il y a encore beaucoup de potentiel inexploité et nous sommes ravis et reconnaissants qu’un partenaire comme KPMG veut collaborer avec nous afin de le développer dans les années à venir. Nous espérons que ceci pourrait inciter des autres entreprises à’investir dans le sport.»

Stefanie Pauwels, Partner KPMG, explique pourquoi KPMG fait partie de l’aventure :  « Nous avons délibérément choisi pour ce contrat de partenariat. Il correspond bien avec notre ADN et les valeurs et les normes que nous représentons comme KPMG. Aussi chez KPMG nous voulons donner à chacun la possibilité et l’encouragement d’atteindre le sommet. Nous sommes donc ravis de voir que des initiatives sont prises dans le domaine des sports par et pour femmes. Si notre sponsoring peut être un stimulant et contribuer à cette croissance supplémentaire, alors cela donne une énorme satisfaction non seulement pour moi personnellement mais aussi pour KPMG Belgique en général.»
 

Plan pluriannuel 

Closing the gap, c’est pour ça que Flanders Classics a élaboré un plan pluriannuel avec des ambitions spécifiques d’ici 2023. « Tout d’abord nous avons écouté toutes les parties prenantes ce qui nous a poussé à améliorer les facilités générales autour de nos courses déjà cette année.  Au niveau sportif », dit Tomas Van Den Spiegel « on a l’intention d’ organiser un Grand Prix de l’Escaut pour femmes et ainsi compléter notre série de printemps. Comme une promotion du statut de certaines courses au ProSeries et au WorldTour et la poursuite de l’égalité des prix en argent. »

Flanders Classics veut également renforcer les partenariats existants dans le futur. « Pour l’instant nous avons déjà une coopération avec la VRT pour l’émission des épreuves du WorldTour Gand-Wevelgem et le Tour des Flandres, et aussi une coopération avec Proximus pour un livestream des autres courses. Il va sans dire que nous voulons continuer à développer le cyclisme féminin comme produit audiovisuel », conclut Tomas Van Den Spiegel.

Le plan pluriannuel 
 

Nouveau en 2020 

Le bilan du trajet, qui commence donc maintenant en coopération avec KPMG, sera fait vers 2023. « Nous accueillerons cette collaboration avec un énorme enthousiasme », dit Koen Maerevoet, CEO KPMG Belgique. « C'est un grand plaisir de pouvoir sponsoriser l’ensemble des plus belles courses d'un jour au monde et ainsi aider à la développement du cyclisme féminin. Avec notre sponsoring, nous avons fait le choix conscient, avec KPMG, de donner ce coup de pouce supplémentaire à tous les cyclistes. Nous sommes prêts pour le début de la nouvelle saison ! »

La nouvelle saison s’approche à grands pas, mais quelques nouveautés sont déjà prévues pour 2020. « A Travers la Flandre ne démarrera plus à Tielt, mais à Waregem, qui doit devenir l’épicentre de la dernière course avant le Tour des Flandres », raconte Tomas Van Den Spiegel. « De plus, le départ de La Flèche Brabançonne se déplace de Gooik à Lennik. Mieux encore, pour la première fois les femmes disputeront la même finale que les hommes et elles arriveront aussi à Overijse. Au départ à Waregem, à Lennik et à Audenarde, il y aura une présentation de Ruben Van Gucht avec un DJ.   Grace au déplacement du départ de Gand-Wevelgem à Ypres, nous avons une deuxième course où nous pouvons présenter les hommes et les femmes ensemble aux supporters. »

Flanders Classics attend ce nouveau projet avec beaucoup d’impatience. Le coup d’envoi de la nouvelle saison aura lieu à ‘t Kuipke à Gand. Le 29 février Linde Merckpoel et Stijn Vlaeminck accueilleront toutes les équipes masculines et féminines dans ce temple de cyclisme très animé. Après quoi les deux pelotons prendront le départ, l’un après l’autre, de leur classique d’ouverture et d’une nouvelle printemps de Flanders Classics.   

Related news